Le Petit Journal du Festival 2014 : J-3

Plus qu'une semaine avant de retrouver "Univers Nino"

 

Nino Agostino Arturo Maria Ferrari dit Nino Ferrer a ensolléillé les années post-68 : l'humour, le burlesque, la poésie, tout le monde s'en souvient. Et Denis Colin a le souci de mettre en forme ce que Nino Ferrer a laissé en nous : "ses chansons méritent plus qu'une imitation", toute la critique est unanime : Denis Colin y est parfaitement parvenu.

L'univers de Nino Ferrer était riche et complexe. Pour honorer cet héritage musical et les liens affectifs qui liaient le chanteur à sa famille , Denis Colin a choisi une interprète féminine, Ornette, pour les mélodies, et pour les arrangements Antoine Berjeault (trompette), Julien Omé (guitares), Théo Girard (basse) et François Merville (batterie).

Toute la tendresse de Nino Ferrer "pour que le temps dure longtemps", mardi 22 juillet aux Jardins de Rospico.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau