Infos générales

Cette catégorie permet de déposer des commentaires sur les billets d'informations générales déposés sur le blog.

Concert Les COMET'S : 28 septembre 2014

Quatuor Jazz vocal au féminin : « Les COMET’S »

Les comet s 51

Dimanche 28 septembre, au Domaine de Pont-Aven à 18:30, Quatuor Jazz Vocal Féminin avec "Les COMET'S" :

Barbara MOUREAUX, Virginie RIVOAL, Roselyne DAUNEAU et Laurence HENNEBO .

Elles sont quatre. Elles sont chanteuses, instrumentistes, venues du classique, passionnées de jazz. Elles sont unies par l'amitié, l'amour du rythme, du swing et de la voix. Barbara Moureaux, chef de chœur, chef d'orchestre, chanteuse dans les chœurs d'Opéra. Roselyne Dauneau, musicienne intervenante après ses études musicales, chanteuse dans plusieurs groupes vocaux. Laurence Hennebo, flûtiste reconnue, chanteuse dans les chœurs d'Opéra. Virginie Rivoal, violoniste confirmée et chanteuse révélée. Les Comet's puisent leur répertoire dans les standards de Duke Ellington, Richard Rogers ou Ken Kravitz. Elles forment un ensemble vocal tonique qui saura vous séduire en vous entraînant dans une ambiance feutrée, détonnante et "so sweet"

La soirée des bénévoles aux Jardins de Rospico

Dsc 2417

       C’est un temps  fort pour les membres de Global Art , le rendez vous de début septembre pour le dîner des bénévoles  . Cette soirée sympathique a été imaginée par Claudia Omé pour remercier chaque année tous ceux qui se mobilisent pour le bon déroulement du festival  , et en premier lieu bien sur les bénévoles . C’est l’occasion de se retrouver dans la petite verrière pour échanger sur le parcours des uns et des autres , et évoquer les bons moments du festival . Le président Jean Marc Omé a remercié les participants, et souligné le succès de Jazz’y  Krampouezh 2014 tant sur le plan de la qualité des concerts que celui de l’organisation .

Les Jardins de Rospico ont été célébrés pour la circonstance , tous les participants ont entonné un air célèbre des années 50 et fait rimer le refrain avec Rospico , « Rospiiii co ….. On a chanté les néveziennes …. On oublie tout sous le soleil de Rospico " . Un jury a vite été formé par ceux qui n’ont pas craint d’avouer leurs désaccords avec les arpèges , dont Jo le Bagousse mélomane averti et pilier du festival . Chanter faux n’exclut pas d’apprécier ceux qui chantent juste . Ils se sont plié au jeu avec beaucoup de sérieux et désigné Madame Andrée (dédé) et Monsieur Corentin Montfort , soprane , et baryton de Rospico . Les lauréats très applaudis ont reçu leur prix , un paquet de cacahuètes et un pot de rillettes de la mer . il faudra faire mieux pour les récompenses la prochaine fois , car nul doute que le titre sera mis en jeu l’année prochaine .

A la technique Monsieur Bernard Dumont pour clore ce master class improvisé a lancé un dernier et très mélodieux « Rospiiiico » qui lui a valu la distinction spéciale de « Baryton d’honneur de Rospico » .

Les bénévoles ont ensuite gagné la salle des concerts où une table de 35 couverts était dressée , au menu , langoustines et huitres , darnes de colin sauce Vouvray avec sa petite garniture de subric d’épinards , salade ,fromage , et forêt noire . Un tel menu ne pouvait être servi que par Xavier GUILLOU longtemps restaurateur à Névez à présent bénévole très actif de Global art, Xavier était très efficacement secondé par son jeune apprenti de 65 ans Christian Calmes .

La présence de Mme Drouglazet membre de l’équipe municipale était un encouragement à renforcer ces liens d’associations qui mènent à des projets comme celui du festival Jazz’ y Krampouezh. Chaque année le festival gagne en notoriété et en qualité , pour son cinquième anniversaire, Global Art compte sur le savoir faire et la disponibilité de tous ceux qui ont à coeur de faire du festival Jazz’y Krampouezh un très beau rendez vous estival de Névez .

Concert Anne DUCROS : 24 juillet 2014

Soirée de clôture du festival Jazz'y Krampouez :

Starrrrrrring Anne Ducros, marraine de l'édition 2014

 Dsc 2178b

Global Art n’avait pas prévenu son public mais en fait le concert de clôture était une comédie musicale interprétée  par une seule chanteuse, une sorte de One woman  show, mettant en scène sa vie de chanteuse et des considérations diverses sur l’égalité hommes femmes et ce que les uns et les autres parviennent à faire passer au public via leur petit filtre d’émotion  .         

Le sien est assez au point quand elle s’arrête de tchatcher cinq minutes . Elle nous le cadre  bien, entre le bas du visage et le plexus solaire, et par là transitent en effet  des graves et des aigus bien rodés pour interpréter quelques standards des divas américaines, Marilyn Monroe  en premier lieu. Elle adore, Anne Ducros , bien moulée dans son fourreau rouge , et bien calée sur sa chaise haut perchée  jouer sur toute la thématique glamour  .

    En fait elle se joue de tout , d’elle même , du public  , de ses musiciens , des célébrités,  des variétés , rien ne l’arrête !  Au passage, elle ne néglige pas un  petit remontant ,  et hop un petit coup  de gwinn ru  et ça repart  . Elle pose son verre de vin rouge  délicatement , en saluant son invité Eric le Lann et décline  tous ses talents de chanteuse de jazz vocal .  

Dsc 2183b   Dsc 2251b 

  Dsc 2290b   Dsc 2305b

       Anne Ducros interprète de « jazz baroque » , elle en a les bases classiques et le tempérament, dans le sens contemporain du terme . Elle aime mettre  son chant en scène et pas seulement par une gestuelle souvent très drôle , mais aussi  par un phrasé , et une manière  de scander ses mots et créer de petits  effets inattendus  sans  reprendre  tous  les clichés  en matière d’interprétation. La preuve, elle nous prive de la célèbre  moue  de Marilyn   "ce soir , je vous préviens,  il n’y aura aucun  poupoupidou"  On s’en remettra  !          

Dsc 2318b                           

 

      Anne Ducros interprète sensible au talent des autres,  et celui de Morwenn le Normand  en première partie  ne lui a pas échappé . Elle fait applaudir la jeune chanteuse qui petit à petit  peaufine son interprétation  de textes bretons en mode jazz y  . Morwenn  a aussi chanté , en breton, une version de l’air de Nadir de Bizet , une très belle et très émouvante adaptation  de cet air fameux , une petite pépite de ce festival  Jazz’y Krampouezh 2014 .

Dsc 2555  

Dsc 2564   Dsc 2558

Dsc 2473

 

Concert LA YUMA : 21 juillet 2014

Quelques photos de Son Libre avec Claire Boisse au chevalet

Dsc 2069   Dsc 2077 

  Dsc 2071*

Quelques photos de La Yuma

Dsc 1526b   Dsc 1376b  

Dsc 1405b

Ils font le Festival : les bénévoles !

Le billet de ce jour leur est dédié : sans eux, le festival n'existerait pas ! Ils donnent de leur temps, avec patience, gentillesse, courage et dévouement. Ils sont présents partout, autour de vous, Ce sont eux qui préparent patiemment plusieurs mois et semaines à l'avance l'évènement de l'été. Et ils sont tous là, au jour prévu, chacun dans son rôle, donnant le meilleur de lui-même pour faire de notre festival une très belle fête, une vraie réussite et une rencontre de l'amitié, de la musique, des arts et de la gastronomie du terroir.

Nous leur rendons donc hommage aujourd'hui.  Ils sont super, les bénévoles de Jazz'y Krampouezh !

Dsc 2139   Dsc 2124  

Dsc 1991

  Dsc 2260   Dsc 2261   Dsc 1985

Dsc 2377   Dsc 2518  Dsc 2519   Dsc 2582

Dsc 2417b

Dsc 2142     Dsc 2141   

Dsc 2252  

Le Petit Journal du Festival 2014 : le bilan

Global'Art vous invîte à rejouer la partition Jazz'y Krampouezh

l'an prochain aux Jardins de Rospico  pour sa 5ème édition

All on board

Le festival Jazz’ y Krampouezh 2014 terminé , l’heure est au bilan . Côté musique  dès la première soirée on sentait que tout s’annonçait pour le mieux  avec la  prestation  de Marion Thomas  qui a conquis  tous les amateurs de jazz et fait salle comble  au domaine de Pont Aven .  Il y a toujours sur la durée  d’un festival des choses à regretter , des problèmes de son entre autres lors de la deuxième soirée  . Mais dans l’ensemble  la programmation  a été  très largement  appréciée  et  de nombreux spectateurs nous  ont confié  tout le bien  qu’ils pensaient d’Univers Nino et tout le bien que leur  avait  fait  le Quintet  de Ray Lema . Cet homme a laissé une empreinte très forte, les habitués  du festival et les nouveaux venus  sont unanimes  pour saluer  son talent .  La prestation décomplexée  d’Anne Ducros  a contribué a levé les dernières appréhensions ,  et pour  terminer le festival en beauté , elle  a également fait salle comble.

Dsc 1616 050

 

Lire la suite

Concert UNIVERS NINO : 22 juillet 2014

"La rua Madureira" : instants de rêve aux Jardins de Rospico

Dsc 1726b

Non nous n’oublierons  jamais  la douceur de vos accords  , Denis  Colin, vous faites de cette Rua Madureira  l’un des plus beaux hommages  à Nino Ferrer , elle  conduit dans l’Univers Nino  ceux qui n’y sont jamais allés ,  et ceux qui voudraient ne l’avoir jamais quitté .  

    C’est une histoire d’ amitié à distance et dans le temps des parents de deux musiciens  qui ne sont jamais rencontrés . Nino Ferrer a laissé dans les années soixante dix une multitude de chansons empreintes de burlesque , et Denis Colin au delà de ces succès inscrits à l’inventaire des monuments  historiques , a décidé  de mettre au jour d’autres petits trésors aux fondations inébranlables.

    La musique est souvent affaire d’arrangements  et tous les partenaires de cet Univers Nino  ont su par l’apport du Jazz faire revivre ces petits trésors  .  La tendresse et la vitalité de son oeuvre jaillissaient de toutes parts , des voix éthérées d ‘Ornette et Diane Sorel  , des accords déchirants de guitare  et de basse (Julien Ome et Théo Girard  ), des souffles doux et puissants  de la trompette  (Antoine  Berjeaut ) sous les baguettes énergiques de  Francois Merville ,  et bien sur de la clarinette basse , qui en a intrigué plus d’un . 

   On sait que le succès des Cornichons  du Telefon  et  autres avait fini par le lasser  et on le comprend en écoutant ces autres thèmes  que Denis Colin a su heureusement restituer . 

   Dsc 1685b   Dsc 1784b   

Dsc 1776b   Dsc 1613b

   Univers Nino  , une formation généreuse qui sans se faire prier nous a gratifié de deux Sud  pour que le temps  dure longtemps  comme on l’avait espéré  . Pour tous ceux qui n’ont pas pu venir  aux  Jardins de Rospico retrouvez  sur le CD  Mirza, métamorphosé après sa fugue  ,  le blues des rues désertes  , l’Arbre noir  ,  Désabusion    vous ne serez pas désabusés  .

On a aimé être avec vous  et on aimera vous retrouver sur d’autres scènes  , et  comme disait Nino    :    Micro

Ninoferrer 1

Lire la suite