Concert Adrien MOIGNARD Trio

       « SANS TAMBOUR NI TROMPETTE ».

   Pas de section rythmique, c’est la tradition du jazz manouche, la guitare rythmique donne le tempo, et elle fait très bien l’affaire. Dans le jargon des musiciens on appelle cela 

«La Pompe », et pourtant les musiciens de l ‘Adrien Moignard Trio sont des as de la simplicité. 

Adrien moignard jazz y krampouezh 2015 3 050

      D’entrée de jeu le courant passe avec «I see you in my dreams», tout un programme.

Adrien Moignard (guitare solo) ,Mathieu Châtelain (guitare rythmique), Jérémie Arranger  (contrebasse) nous emmènent ensuite sur « La Montagne Sainte Geneviève », sur un thème de Django Reinhardt et on n’est pas pressés de redescendre.

     Adrien Moignard reprendra à plusieurs reprises des airs du grand Django remarquablement interprétés, technique hors pair d’un guitariste facétieux, glissant  au passage des amorces du Boléro de Ravel et de la Cucarracha,  provoquant bien sur l’hilarité de la salle. Mais il peut aussi la rendre très attentive, car il sait jouer de la corde sensible l’Adrien, sur la superbe ballade «I surrender dear», silence, on joue, on écoute. 

    Il y eut aussi « Something », interprétation énigmatique et très subtile de la chanson des Beatlles, et beaucoup d’autres moments de complicité entre eux et avec le public, surtout lorsque le chef de bande lance trois notes de «Joyeux anniversaire» pour son compère. Tout le monde reprend en choeur, tout est le monde est heureux, et Mathieu Châtelain 39 ans le premier. 

Adrien moignard jazz y krampouezh 2015 1 050

Une belle soirée de jazz, des musiciens de grand talent, formés aux côtés de Birili Lagrène, de Patrick Saussois qui en début de concert avaient choisi de gratter sur le thème de 

«Oh la belle vie»;  pour cette soirée aux Jardins de Rospico on avait envie de fredonner « Oh la belle nuit ». 

Adrien moignard jazz y krampouezh 2015 2 050

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau